Fauna Marin GmbHPreis AquaristikAqua Mediccompact-lab Tropic MarinFauna Marin GmbH

Translation in process
We're updating the page. There might be some translation errors. Sorry about that ;-)

Acreichthys tomentosus Poisson lime


Profile

lexID:
435 
Scientific:
Acreichthys tomentosus 
German:
Seegras- oder Tangfeilenfisch 
English:
Bristle-tail file-fish 
Category:
Poissons-Limes 
Family tree:
Animalia (Kingdom) > Chordata (Phylum) > Actinopterygii (Class) > Tetraodontiformes (Order) > Monacanthidae (Family) > Acreichthys (Genus) > tomentosus (Species) 
Initial determination:
(Linnaeus, 1758) 
Occurrence:
Spratly Islands, Tasmanien, Brunei Darussalam, Timor, Papua, Raja Amat, Australie, Chine, Fidji, Îles Banggai, îles Salomon, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Micronésie, Nouvelle Calédonie, Océan Indien, Palau, Papouasie Nouvelle Guinée, Philippines, Singapour, Sri Lanka, Sulawesi, Sumatra, Taiwan, Tonga 
Sea depth:
2 - 15 Meter 
Size:
bis zu 12cm 
Temperature:
22°C - 28°C 
Food:
Aiptasia, arénicole, artémias, mysis, nourriture congelée (grande taille), polypes coralliens 
Tank:
~ 400 Liter 
Difficulty:
facile 
Offspring:
possible to breed 
Toxicity:
Toxic hazard unknown 
CITES:
Not evaluated 
Red List:
Least concern (LC)  
Related species at
Catalog of Life
:
 
Author:
Publisher:
Meerwasser-Lexikon.de
Created:
Last edit:
2017-11-27 15:31:59 

Élevages

Des élevages de Acreichthys tomentosus sont possibles. Malheureusement il y en a pas assez pour le commerce. Si vous vous intéressez pour Acreichthys tomentosus demandez a votre commerçant du élevage. Si vous avez déjà Acreichthys tomentosus essayez vous même de faire un élevage! Vous pourriez aider au commerce et de protéger la nature.

Husbandry

Michael Megerle: l'acclimatation jusqu'à ce que le poisson ait un comportement normal a duré une semaine. Puis il accepta immédiatement des artémias et commenca à inspecter le bac avec intérêt. Ce poisson-lime semble être un omnivore chez moi avec une préférence pour les anémones. Après 4 semaines de maintenance il s'est composé son menu comme suit (dans l'ordre) : 15 jours après son introduction il dévora les aiptasia et les majanos, au début il a mangé les anémones de verre (même les plus grandes) puis s'est attaqué aux majanos. Pourtant je n'avais pas encore de majano ou des tapis d'anémones de verre dans le bac. Mais il lui aurait tout simplement fallu plus de temps car à partir du moment ou il a une idée en tête il va au bout ! Une fois ce travail accomplit, après quelques jours de pause, il s'est attaqué avec la même fougue aux Xenias (2 espèces différentes) ! Ceci également n'a duré que quelques jours. Ensuite il s'en est pris à un grand polype de corail dur que j'ai alors retiré du bac. Ce qu'il aime aussi manger de manière sporadique ceux sont les anémones encroûtantes et il picore au niveau des coraux mous mais pas de manière ciblée et avec le même acharnement que les choses citées au préalable. De temps en temps il mord dans un corail SP mais seulement pour gouter, sans abîmer celui-ci. J'ai déjà eu l'occasion de l'observer en train d'essayer de capturer par le côté un Astrea, mais celui-ci s'est vite caché. Il a aussi eu à l'oeil certaines de mes crevettes préférées mais celles-ci ont préféré se cacher à temps. Mes bénitiers (Tridacna), toutes les espèces de vers tubicoles, et tout ce qui rampe et bouge n'ont pas été importunés jusqu'ici. Prof. Ellen Thaler écrit qu'il a une préférence pour les vers tubicoles. Il n'a pas non plus touché à une forêt d'Anthelia dont j'aurais aimé me débarrasser. Le poisson-lime est donc certainement le bon choix pour un bac dans le décor est essentiellement basé sur les coraux durs SP. Il faut très certainement renoncer aux coraux durs à grands polypes bien que dans mon bac se trouvent plusieurs Fungias et une Cynarina qu'il n'a jusqu'à présent absolument pas regardé. Même si le bac contient un mélange de coraux mous et d'anémones, le poisson-lime n'est certainement pas l'hôte idéal en raison de ses habitudes alimentaires. A la longue il pourrait tout de même crééer des nuissances. Le poisson possède néanmoins un comportement très interessant autant du point de vue de son comportement que de son aspect qui contraste avec les poissons habituels dans l'aquarium. Il est capable de se fondre dans le décor à la vitesse de l'éclair en adaptant ses couleurs et sa livrée. Inconvénient : il y a quelques jours le poisson-lime a montré son véritable visage. Bien que convenablement nourrit et de manière variée (Krill, artémias, moules, nourriture végétale), il a commencé à s'attaquer massivement aux coraux durs. Et aussi à tous les petits polypes (Acro, Stylo, Monti). J'ai donc transféré le poisson-lime pour le placer dans un bac spécifique. Sa capture s'est faite en une dizaine de seconde, on pouvait quasi le capturer à la main. Bien plus facile à capturer qu'un poisson-papillon par exemple. Il n'est donc pas définitif que le poisson-lime s'attaque selectivement qu'aux anémones, coraux mous, grands polypes des coraux durs. L'observation a davantage montré que selon l'individu et selon son envie et ses humeurs il s'attaque (tôt ou tard) de manière non spécifique à tout ce qui lui passe sous le nez. Il n'est même pas certain qu'il mange le corail ou s'il ne fait que picorer pour passer le temps. Car normalement il recrache toujours le morceau après l'avoir arraché. En conclusion on peut affirmer que le poisson-lime est un hôte de choix pour combattre les aiptasia et les majanos ! Toutefois il ne peut-être considéré uniquement comme hôte dans un bac récifal dans lequel se trouvent essentiellement des coraux durs. Pour cette raison lors de l'achat il convient de se mettre d'accord avec le revendeur pour une éventuelle reprise (évidemment pas contre l'intégralité de la somme d'achat mais peut-être pour la moitié du prix). Alternativement il faudrait avoir un aquarium rôdé dans lequel on pourra, au besoin, transférer le poisson. Il faut aussi avoir à l'esprit que les nuisibles peuvent réapparaître partiellement après quelques temps lorsque l'ennemi n'est plus présent. Dans ce cas on pourra à nouveau avoir recours aux services du poisson-lime. Burgess indique une taille de 10 cm. Ceci est erroné, en principe ils vont atteindre une taille comprise entre 15 et 20 cm dans l'aquarium. Dans la nature ce sera plutôt 30 bons centimètres.

Pictures

Larva

1

Juvenile


Commonly


Husbandry know-how of owners

Horus am 21.03.18#52
Ich halte zwei Nasenmuränen und eine Seegras-Feilenfisch seit etwa 3 Monaten zusammen in einem 650-Liter-Becken. Der Schwerpunkt liegt bei mir weniger auf Korallenzucht, sondern eher auf natürlichen oder naturnahen Lebensräumen für die Fische.
Der Feilenfisch hat sich innerhalb der ersten beiden Monate intensiv um alle Glasrosen und Krustenanemonen gekümmert. Röhrenwürmer oder andere Tiere hat er nicht angerührt. Gefüttert wurde er mit Artemia und Krill. Besonders gern naschte er aber die Augen der Stinte, die eigentlich für die Muränen verfüttert werden.
Seit einiger Zeit sind bei einer der Muränen Verletzungen am Flossensaum zu beobachten, vorwiegend hinten, so gut wie gar nicht auf den vorderen 30 Zentimetern. Der Körper selbst war unverletzt, nur der gelbe Saum fehlte stellenweise. Vor einigen Tagen konnte ich den Übeltäter nun überführen. Der Feilenfisch reißt kleine Stücke heraus und frisst sie. Ein Foto davon stelle ich in die Bildergalerie ein, da es hier nicht möglich ist.
Fazit: Der Feilenfisch musste ins (geräumige) Technikbecken umziehen. Die Muräne erholt sich hoffentlich wieder von den Verletzungen.
koralex am 08.03.18#51
Ich hatte wegen vieler Glasrosen bisher 2 Tangfeilenfische im Becken. Keiner hat aber die Glasrosen effektiv dezimiert. Nr. 1 hat nur die Acanthastreas und ein braune Gorgonie zerlegt. Nr. 2 frisst mit Vorliebe Pumpende Xenien und beißt auch in orange Lobophyllia. Glasrosen hat er nur gefressen wenn sie ihm frei im Wasser vor der Nase vorbeigeschwommen sind. Beide haben sich nicht für Krustenanemonen, andere LPS oder Röhrenkorallen interessiert. Euphyllia und Clavularia wurden z.B. in Ruhe gelassen. Beide haben Frostfutter gefressen, Flocken oder Pellets aber ignoriert. Ein schöner interessanter Fisch, aber bisher steht es bei mir 2:0 für die Glasrosen :-/
Henckelmann am 23.10.17#50
Ich habe mir diesen Fisch gekauft, da ich ihn einfach interessant fand. Hübsch sah er ja nun wirklich nicht aus. Denkste ... innerhalb des Riffs nimmt er eine Färbung an und sieht wunderschön aus. Es ist ein Männchen und zu erkennen, an den Borsten, die sich kurz vor der Schwanzflosse befinden. Dann habe ich ihm ein Weibchen spendiert :-) Nach kurzem Geplänkel, sind beide nun zusammen unterwegs und färben sich permanent um. Da sie sehr schwimmfreudig sind, bin ich der Meinung, dass sie nicht für kleine Becken geeignet sind. Ich kann bisher nicht feststellen, dass sie irgendwelche Korallen mit Absicht schädigen. Kurzum, ich habe es nicht bereut, dass ich nun ein Pärchen im Becken habe.
52 husbandary tips from our users available
Show all

Discussion

Last comment in the discussion about Acreichthys tomentosus

lavariff am 24.01.18#2
hallo, habe ein großes Problem. Hilft der Tangfeilenfisch?
Frist er Garnelen?
Und Cyanos habe ich auch
wäre nett wenn mir jemand hilft oder Ratschläge gibt

Last comment in the discussion about Acreichthys tomentosus