ExtremcoralsWhitecoralsMrutzek MeeresaquaristikKorallen-ZuchtTunze

Translation in process
We're updating the page. There might be some translation errors. Sorry about that ;-)

Poissons-Clowns

Informations générales

Les poissons-anémones ou poisson-clowns (Genre des Pomacentridae) sont les poissons les plus fréquents en aquariophilie d'eau de mer. Même dans le film d'animation de Pixar Studios un poisson-clown joue le rôle principal.

Pourquoi les poissons-clowns sont ils tellement appréciés?

Certainement à cause de leurs couleurs, leur entretien facile et leur fameuse symbiose avec leurs anémones. Mais aussi par ce qu'ils sont tellement connus chez les non-aquariophilles.

La symbiose entre poisson et anémone est très intéressante, car les anémones possèdent des cnidoblastes (cellules urticantes)très forts qui sont nocifs pour beaucoup de poissons mais aussi pour des coraux. Des blessures et des dégâts de la muqueuse se produisent au contact.

Pour ça les autres poissons ne s'approchent pas trop des anémones contrairement aux poissons-clowns qui sont insensibles aux cnidoblastes.

Mais toutes les anémones ne sont pas compatibles avec les clowns. Il y a des espèces plus appropriées qui sont mentionnées dans les différentes rubriques.

Les poissons-clowns ne sont pas des nageurs très endurants et pour cette raison ils cherchent à se protéger dans leur anémone.
Le fonctionnement de la symbiose ce fait de la façon suivante: Le poisson utilise l'abris fourni par l'anémone mais il défend son domicile contre des gros poissons. Les anémones sont la nourriture de certains poissons et il y a des études qui montrent que des anémones sans poisson-clowns se font souvent attaquer par des poissons-papillons puis manger. La rumeur que les poissons-clowns nourrissent l'anémone est fausse! La symbiose est que sur le plan de défense.

Les poissons-clowns vivent dans les récifs de corail de l'indopacifique et sont trouvés à des profondeurs allant jusqu’à 18 mètres. Le Complexe Clarki qui colonise l'intégralité de l'indopacifique est le plus rependu.

Les poissons-clowns ce font beaucoup élever par des commerciaux mais aussi par des privés. Les œufs sont pondus près de l'anémone et le mâle (plus petit [la femelle est toujours dominante et plus grande]) nettoie le substrat et agite l'eau pour oxygéner les œufs. Une ponte a environ 250 œufs.



Systématique

Sous-classe: Teleostei

Sur-ordre: Acanthopterygii

Ordre: Perciformes

Sous-ordre: Labroide

Famille: Pomacentridae

Genre: Poissons-Anémones

Genre Amphiprion

* Sous-genre Premnas

o Amphiprion biaculeatus (Bloch 1790)

* Sous-genre Actinicola

o Amphiprion ocellaris (Cuvier, 1830)

o Amphiprion percula (Lacepède, 1802)

* Sous-genre Amphiprion, clarkii-Complexe

o Amphiprion akindynos (Allen, 1972)

o Amphiprion allardi (Klausewitz, 1970)

o Amphiprion bicinctus (Rüppell, 1830)

o Amphiprion chagosensis (Allen, 1972)

o Amphiprion chrysogaster (Cuvier, 1830)

o Amphiprion chrysopterus (Cuvier, 1830)

o Amphiprion clarkii (Bennett, 1830)

o Amphiprion fuscocaudatus (Allen, 1972)

o Amphiprion latifasciatus (Allen, 1972)

o Amphiprion omanensis (Allen & Mee, 1991)

o Amphiprion tricinctus (Schultz & Welander, 1953)

* Soue-genre Amphiprion, ephippium-Complexe

o Amphiprion ephippium (Bloch, 1790)

o Amphiprion frenatus (Brevoort, 1856)

o Amphiprion mccullochi (Whitley, 1929)

o Amphiprion melanopus (Bleeker, 1852)

o Amphiprion rubrocinctus (Richardson, 1842)

* Sous-genre Paramphiprion

o Amphiprion latezonatus (Waite, 1900)

o Amphiprion polymnus (Linnaeus, 1758))

o Amphiprion sebae (Bleeker, 1853)

* Sous-genre Phalerebus

o Amphiprion akallopisos (Bleeker, 1853 )

o Amphiprion leucokranos (Allen, 1973)

o Amphiprion nigripes (Regan, 1908)

o Amphiprion perideraion (Bleeker, 1855)

o Amphiprion sandaracinos (Allen, 1972)

o Amphiprion thiellei (Burgess, 1981)


Amphiprion

Premnas

Zuchtformen